top of page

Être en relation

Le problème ne vient pas de la situation vécue en tant que telle, mais de l’idée qu’on en a.

Questionner l’idée de la relation, revient donc à s’extraire de l’expérience pour observer les croyances qui se jouent.



L’idée de relation vient d’une construction liée à la culture, au passé, à des interprétations…des paramètres qu’une décision consciente peut changer.


La relation est souvent envisagée dans un contexte fantasmé où l’ego, qui se nourrit de la croyance en la séparation, est roi. Cette histoire raconte qu'un "je" se sens séparé de sa moitié et qu'il serai comblé en la retrouvant.


C’est ainsi qu'il rencontre des personnes qui détiennent les qualités dont il croit manquer. Pour obtenir et préserver ce « trésor », il doit impérativement « avoir » et « garder » l’autre, le moyen étant la relation. Une relation particulière et spéciale, qui de ce fait le sépare pourtant plus encore, notamment des autres.


Ce qui est rendu réel au travers de cette idée de la relation, c’est que le "je suis" est séparé et manquant. La peur de n’être rien, ne peut que devenir insupportable. Le fruit de ce plan est la culpabilité, prix qui doit être payé par l’autre, mon particulier, puisqu’il n’a pas réussi à me combler.


Cette culpabilité inhérente à l’ego, est celle de la croyance folle qu'il a pu se séparer du Tout.


En fait la relation est précieuse pour apprendre à se connaître. Cela peut devenir une sorte d’accélérateur de particule pour explorer sa particularité. L’autre ne détient plus alors les clés de la complétude, mais il représente un chemin pour découvrir qui « Je suis ». C’est une occasion privilégiée de se souvenir du Tout.


Le fruit de ce Souvenir, est une expérience de liberté et de respect.


« Dans sa fonction d’Interprète de ce que tu as fait, l’Esprit Saint utilise les relations particulières que tu as choisies pour soutenir l’ego, comme des expériences d’apprentissage qui montrent la vérité. Sous son enseignement, chaque relation devient une leçon d’amour.»

Extrait d’Un Cours En Miracles, T.15-V,4.

Posts récents

Voir tout

Les fêtes et les symboles

Une fête est l’occasion de se souvenir à l’aide de symboles de l’essentiel. L’essentiel est la vérité et la vérité ne dépend pas des formes. La confusion apparaît lorsque la quête devient celle d’une

Comments


bottom of page